La « santé » absente de la campagne électorale

« Ça fait 20 ans qu’on nous lave le cerveau avec l’idée qu’il y a juste une façon de rendre des services de santé au Québec, c’est au publique, puis que le privée c’est mal. On se l’ai tellement fait dire souvent, qu’on vient à le croire sans trop savoir pourquoi…Mais la saine concurrence, dans n’importe quel domaine d’activités économiques, ça va toujours amener davantage pour le client. » a dit Marc Lacroix, des Cliniques Médicales privées Lacroix, invité de Jeff Fillion à son émission ce midi, pour souligner l’absence totale de sujets reliés à la santé dans la campagne électorale actuelle dans le but d’élire le prochain premier ministre canadien.

Écoutez le segment audio complet ici: