Pierre Couture avec Jeff (30 octobre 2020)

Pierre Couture fait le tour des plus récentes nouvelles économiques avec Jeff et Gerry.

1- Les attaques informatiques se multiplient au Québec, au Canada et aux USA. Sommes-nous capables de réaliser, collectivement, ce qui se passe actuellement ? D’où viennent les attaques ? Qui a intérêt à nous mettre à terre, financièrement ? Qui veut gagner des parts de marché pour les prochaines décennies ?

2- Des proprios de gyms et de salle d’entraînement défient le gouvernement et son ordre de les laisser fermer jusqu’à nouvelle ordre. Est-ce que le débat pourrait se déplacer devant un juge ?

3- Les profits de Loto-Québec ont fondu comme neige au soleil de 75 % entre avril et septembre (6 mois), passant de 736 millions $ à 181 millions $. Le gouvernement prévoyait toucher 1,4 milliard $ de Loto-Québec cette année.

4- 57 % des musiciens songent à abandonner leur carrière à long terme. Selon un sondage de la Guilde des musiciens et musiciennes du Québec (GMMQ) effectué auprès de 755 de ses membres (elle en compte environ 3200), 50 % font face à des difficultés financières sérieuses. La Guilde veut faire rouvir les salles de spectacles.

5- Est-ce que l’économie canadienne sortira de la récession au troisième trimestre ? Les Américains sont sortis de la récession hier avec une explosion de 33 % du PIB au troisième trimestre.

6- Une action collective contre deux divisions du Mouvement Desjardins pour des placements qui ont perdu leur possibilité de rendement en raison de la crise économique de 2008 pourra bel et bien aller de l’avant, tranche la Cour suprême du Canada.

7- L’Alberta est en pourparlers avec une entreprise privée saoudienne pour ouvrir une usine pétrochimique de 5 à 10 milliards $ dans la province. Nous, au Québec, on en train de dire NON à un projet de terminal de gaz naturel de 14 milliards $ (GNL Québec).

8- Marchés boursiers : le bordel est de retour à quelques jours des élections. Pas une très bonne semaine pour les investisseurs malgré des résultats incroyables des titres technologiques. L’or monte.