« Des voeux pieux » de penser que le virus va s’essouffler tout seul

Par Martin Busuttil | Les mesures mises en place par les autorités sont les bonnes, martèle Normand Voyer, professeur de chimie à l’université Laval. Selon lui, il est illusoire de penser que la propagation du coronavirus va finir par s’essouffler avec le temps.
« Ce n’est pas comme ça que ça fonctionne, le virus a pour seul objectif de se reproduire », explique-t-il.

Toutefois, en pratiquant la distanciation physique et en se lavant régulièrement les mains, il estime qu’un jour, le virus va finir par manquer d’humains à infecter.

D’ailleurs, le savon est plus que jamais une arme redoutable, selon le professeur. « On est chanceux dans notre malchance, parce que les coronavirus, dans la catégorie des virus, c’est vraiment des mauviettes! » M. Voyer illustre que « le savon c’est extrêmement efficace pour dissoudre la colle qui maintient la particule virale ensemble ».

La science derrière la consigne du lavage de mains est élémentaire: « Quand tu prends de l’eau et du savon et que tu frottes une surface quelconque qui contient le virus, le virus va se dissoudre, se décomposer, et il va devenir non-viable », conclut le chimiste.