Ne riez pas, c’est pas drôle…

En Pennsylvanie, un jury a condamné Johnson & Johnson à payer huit milliards de dollars dommages et intérêts pour n’avoir pas prévenu qu’un de ses médicaments utilisés en psychiatrie faisait pousser la poitrine chez les hommes.

Gerry en a parlé ici:

Vous pouvez consultez la nouvelle complète sur Radio-Canada Info ici.